Home » Curieuses Histoires de 39-45: Histoires inconnues dune guerre que lon croyait connaître (JOURDAN by Daniel-Charles Luytens
Curieuses Histoires de 39-45: Histoires inconnues dune guerre que lon croyait connaître (JOURDAN Daniel-Charles Luytens

Curieuses Histoires de 39-45: Histoires inconnues dune guerre que lon croyait connaître (JOURDAN

Daniel-Charles Luytens

Published March 2nd 2015
ISBN :
Kindle Edition
256 pages
Enter the sum

 About the Book 

Les histoires insolites de la Seconde Guerre mondialeDaniel-Charles Luytens, fin limier de l’Histoire, est sans cesse à la recherche d’archives inédites, oubliées ou méconnues. Il nous livre ici sa dernière moisson de dossiers consacrés à l’une desMoreLes histoires insolites de la Seconde Guerre mondialeDaniel-Charles Luytens, fin limier de l’Histoire, est sans cesse à la recherche d’archives inédites, oubliées ou méconnues. Il nous livre ici sa dernière moisson de dossiers consacrés à l’une des périodes les plus tragiques du XXe siècle, 39-45, période durant laquelle Hitler et ses acolytes sévirent sur l’Allemagne et les territoires occupés. Grâce à des documents tels que des lettres, des interviews, des bandes d’enregistrement, des journaux personnels, le lecteur découvrira entre autres :• Le dernier ordre du jour rédigé par Hitler,• La lettre d’adieu de Magda Goebbels à son fils,• L’unique lettre d’amour du Fuhrer,• Les confessions de personnages tels que Adolf Hitler ou Baldur Von Schirach,• La présence supposée d’Hitler à Liverpool, - Le faux journal d’Eva Braun,• Les contacts soviétiques de Martin Bormann,• Les raisons qui auraient pu permettre d’éviter la défaite d’Arnhem,• Le possible assassinat par Hitler de sa nièce Geli.Un ouvrage richement documenté pour découvrir des anecdotes inédites de la Seconde Guerre mondiale.EXTRAIT :Bruxelles, dimanche 10 septembre 1944. Le maréchal Montgomery - il a été promu à ce titre le 31 août - reçoit, à sa demande, la visite de son supérieur hiérarchique interallié, le général Eisenhower. La rencontre a lieu sur l’aérodrome d’Evere. Eisenhower ne descend pas de son avion parce qu’il s’est foulé le genou en allant voir Bradley à Chartres. C’est à bord de l’appareil que se déroule la conférence qui va durer tout l’après-midi. Montgomery est uniquement assisté de son adjoint administratif, le général Graham, son chef d’État-major, le général Guingand étant grippé. Eisenhower est entouré du maréchal de l’air Tedder et de son adjoint administratif le général sir Humphrey Gale, un homme prudent et méticuleux.